Annuaire
professionnel

 Hébergements
en Guadeloupe

Location voitures
en Guadeloupe

 Carnaval
en Guadeloupe

Météo
en Guadeloupe

 Infos Pratiques
sur la Guadeloupe

 

LE DÉFI ATLANTIQUE GUADELOUPE / LA ROCHELLE
UNE NOUVELLE COURSE TRANSATLANTIQUE

    Départ le 23 mars 2019

Site Officiel

À partir du 23 mars prochain, les Class40 qui ont participé à la Route du Rhum auront la possibilté de participer à une course retour, en équipage, à travers l'Atlantique.

Il a fallu attendre 40 ans pour qu'on y pense, mais voilà la chose faite : le 23 mars prochain s'élancera, depuis la Guadeloupe, une transat en équipage pour les Class40 qui ont participé à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Cette transat aura lieu, comme sa grande soeur, tous les quatre ans. « C'est la première fois qu'une transat partira de la Caraïbe » , s'est réjoui l'organisateur, Alain Pochon, président du Grand pavois de La Rochelle, vendredi au salon nautique de Paris.

      Cette course, en équipage, est réservée aux bateaux de la Class40.

      Le départ sera donné de Pointe à Pitre en Guadeloupe fin mars 2019, pour rejoindre la Rochelle mi-avril via une escale à Horta (Les Açores – Portugal).

Deux courses en une !

« Ce Défi Atlantique est une manière intelligente de ramener nos bateaux en Europe après la Route du Rhum-Destination Guadeloupe et la Caribean 600 » déclare Halvard Mabire, Président de la Class40 et co-skipper du voilier Campagne de France inscrit à la course. « Plus sérieusement, et d’un point de vue sportif, ce sont deux demi-Transats qui nous sont proposées, avec un premier tronçon d’environ 2 200 milles vers les Açores, et la négociation toujours délicate en cette saison de son anticyclone. Entre dépressions Bermudiennes et hautes pressions d’Atlantique Nord, les choix et longueurs de route, ainsi que les allures de navigation peuvent varier drastiquement, et ouvrir ainsi le jeu et la compétition. » Si le gros temps n’est par ailleurs pas exclu par les concurrents, ils chercheront alors à l’affronter aux allures portantes…

Neutralisation aux Açores

« La neutralisation de la course à Horta aux Açores est une excellente idée qui répond à de nombreux impératifs » poursuit Denis Hugues, Directeur de course. « L’avis de course autorise en effet un changement d’équipage à Horta, et permettra ainsi de faire naviguer plus de personnes, propriétaires, partenaires, équipages, équipes techniques et permettra pourquoi pas de faire découvrir la Class40 à des skippers venant d’autres supports. » 1 280 milles très techniques et toniques attendront les équipages pour relier l’archipel portugais à La Rochelle, terminus de l’aventure. « Là encore, les dépressions hivernales peuvent secouer la flotte, particulièrement dans le Golfe de Gascogne, et nous nous réservons toutes possibilités de décaler le départ d’Horta pour garantir la plus grande sécurité aux équipages » précise Denis Hugues. « Le contournement des dépressions peut contraindre les coureurs à rallonger considérablement leur route, peut-être jusqu’au sud de l’Irlande. Ainsi qu’on l’a observé lors de courses précédentes au départ d’Horta, le jeu sera très ouvert pour le sprint final. Nous serons particulièrement vigilant à l’état de la mer dans nos prises de décision relative au départ des Açores. » En résumé, une fin de parcours dans les Pertuis Rochelais qui pourrait être passionnante où les concurrents pourront arriver collés-serrés en vue de la ligne d’arrivée qui est prévue les samedi et dimanche 13 et 14 avril… 

 

LES ENGAGES

      - Loïc Fequet (Tibco – 123)

      - Aymeric Chappellier (Aïna Enfance et Avenir – 151)   2ème au Rhum 2018

      - Marc Dubos (Esprit Scout – 81)    28ème au Rhum 2018

      - Miranda Merron (Campagne de France – 147)    13ème au Rhum 2018

      - Franz Bouvet (Yoda – 65)    22ème au Rhum 2018

      - Morgane Ursault-Poupon (Fleury Michon Bio – 30)    27ème au Rhum 2018

      - Arthur Hubert (Espoir pour un Rhum - 152)    15ème au Rhum 2018

      - Mikael Riking (Talenta – 95)    21ème au Rhum 2018

      - Emmanuel Le Roch (Edenred – 100)

      - Charles-Louis Mourruau (Lost Boys – 101)

      - Luke Berry (Lamotte Module Création – 153)   6ème au Rhum 2018

      - Arthur Le Vaillant (Leyton – 156)   4ème au Rhum 2018

      - Marc Lepesqueux (Sensation Class 40 Extrême – 140)

      - Catherine Pourre (Earendil – 145)

      - Kito De Pavant (Made in Midi – 142)   5ème au Rhum 2018

      - Andréa Fantini (55)    30ème au Rhum 2018

 

Le Classe 40

      Le Class40 est un voilier monocoque hauturier à vocation course et croisière dont la longueur est 40 pieds (12,19 m)

    Les règles de jauge

    La longueur de coque ne doit pas dépasser 12,19 m, le bau maximal ne doit pas excéder 4,50 m et le tirant d'eau maximal est de 3 m en condition de chargement. Le poids du bateau ne doit pas être inférieur à 4500 kg, en condition de chargement.

    Les appendices externes sont limités à une quille en navigation et à deux appendices mobiles maximum et les dérives sont interdites. Le nombre total de voiles embarquées est limité à 8. Les suivantes sont obligatoires : 1 Grand Voile, 1 Solent, 1 foc de gros temps, 1 tourmentin et 1 voile de cape si la Grand-Voile n’a pas son guindant réduit de + de 70 % au bas-ris. Au total, la surface de voilure réelle, grand-voile + solent, ne pourra pas dépasser 115 m².

 

 

Antilles-Info-Tourisme            Voile-en-Guadeloupe            Antilles-Info-Business            Annuaire-Professionnel-971